Errance(s)… dans la collection du Château d’Eau

11 janvier au 5 mars 2017


Photographie François Miller, Collection du Château d’Eau, Toulouse

Riche d’une collection de plus de cinq mille tirages, initiée dès les années soixante-dix par son fondateur, Jean Dieuzaide, le Château d’Eau présente une sélection de vingt-quatre photographies autour de la thématique de l’errance en écho au travail de Yusuf Sevinçli.
En tant que démarche de création photographique, l’errance est une tendance contemporaine se définissant comme une volonté pour le photographe de marcher, déambuler, observer, se laisser porter par les évènements, liée à un désir conscient de se perdre.
Ces vingt et un photographes réunis dans l‘exposition racontent cette quête de l’ailleurs. Leur démarche vise à capturer, à figer l’instant présent, offrant ainsi aux photographies une certaine spontanéité mais aussi une forme de poésie sans s’inscrire dans le champ de la photographie documentaire.

Certains photographes sont des arpenteurs du monde. L’œil en bandoulière, ils vont au gré des lumières, des atmosphères, ou de leur humeur. Ils laissent leurs pas les entraîner sans intentions autres que de se laisser surprendre et étonner par des formes, des étrangetés ou des rencontres que la vie sème sur leur passage.
Les auteurs convoqués ici, choisis dans la collection du Château d’Eau, n’ont pas vocation à documenter le monde. Le monde est pour chacun d’eux un jardin dans lequel leur regard flotte, cueillant ce sur quoi leur sensibilité rebondit pour en faire des images.
Cette exposition nous invite à partager ces émotions visuelles qui construisent leurs œuvres. JML

→ Télécharger la Feuille de Salle de l’exposition Errance(s)