Dossier pédagogique #18 – Simulacres et parodies

Dès sa naissance, la photographie apparaît comme un merveilleux moyen d’enregistrer le réel. Sa vocation documentaire estompe cependant la place que la mise en scène occupe pourtant depuis le début de son histoire au XIXème siècle.

Les photographes vont s’emparer de la photographie pour en détourner les modalités et la plier à leurs besoins. C’est ainsi que dès 1840, Hippolyte Bayard crée un autoportrait inhabituel avec « Autoportrait en noyé ». Cette mise en scène où le décor théâtral et l’histoire évoquée nous projettent dans la fiction, fait partie d’un domaine de la pratique photographique qui se développe dès l’origine. Aujourd’hui, beaucoup de plasticiens de la postmodernité explorent le medium photographique en travaillant la mise en scène et en revisitant l’histoire de l’art et de la photographie sur le mode de la parodie, du simulacre…. C’est ce que nous découvrirons dans le travail des photographes de l’exposition proposée ici par le Château d’Eau.

Au sommaire:
Mise en scène
Tableau vivant
Simulacre
Parodies
Relation photo et peinture
Vanité
Galerie de portraits
Pistes pédagogiques

→ Télécharger le dossier pédagogique Simulacre
→ Aller à la page de l’exposition