Exposition de Joséphine Desmenez

Joséphine Desmenez  “Sans titre “

Galerie 2

De son côté, Joséphine Desmenez, jeune photographe française, découverte grâce au Musée de le Photographie de Charleroi qui l’avait invitée dans le cadre du projet européen Parallel, s’est emparée de la cause des migrants victimes de naufrages en tentant de fuir leur pays. Avec des objets trouvés sur la grève, ou pouvant leur avoir appartenu, elle réalise des installations précaires et symboliques qui deviennent les motifs de ses photographies. Elle tire ses images en grand format sur du carton pour évoquer la fragilité de la situation et les moyens utilisés par ces hommes et ces femmes voulant rejoindre l’Europe. Elles sont simplement posées au sol et appuyées sur le mur, elles deviennent ainsi comme autant de stèles qui, réactivant les images inscrites dans notre mémoire, témoignent symboliquement de cette tragédie.

Par cette exposition et celle de Pieter Ten Hoopen, le Château d’Eau observe le glissement du documentaire à l’art qu’opèrent aujourd’hui certains auteurs pour parler des drames de notre planète.

Exposition produite avec le partenariat du laboratoire Picto Toulouse

Télécharger le Dossier de Presse