Eugeni Forcano

Exposition présentée en partenariat avec l’Instituto Cervantes dans le cadre de Cinespaña 2017 du 8 septembre au 5 novembre 2017

La vida atrapada al vol, 1960-72
(La vie attrapée au vol)

Vernissage le 7 septembre 2017 à partir de 18h00

Né en 1926, Eugeni Forcano est encore peu connu en France. Autodidacte, il a travaillé pour la presse magazine et la mode qui lui offrirent un terrain d’expérimentation pour ses travaux en couleur. Mais ses photographies de reportage, en noir et blanc, réalisées en début de carrière portent le germe des travaux qui viendront après.

La vie attrapée au vol souligne un travail considérable et intense fait principalement pour le magazine « Destino » qui avait notamment confié à Forcano l’illustration de sa couverture.
Les photographies témoignent du mode de vie et parfois de survie dans l’Espagne des années 60 et début 70. Le développement de Barcelone, la vie rurale, le jour de marché, la magie des vacances, les formes de la dictature, les prêtres et les religieuses, les misères humaines, la vie dans la rue sont les thèmes essentiels abordés par cet auteur avec une galerie de personnages qu’il photographie toujours avec justesse, humanité et souvent humour. Mais ce qui rend son travail si intéressant est sa capacité à construire, en un instant, des images au cadrage précis et puissant. Des compositions servant sa posture politique, comme cette banale fête religieuse qu’il préfère photographier à distance, emplissant son cadre par les jeux de lignes de la procession, dénonçant ainsi la pompe de cette cérémonie dans cette Espagne des années franquistes. Ou s’amusant d’anecdotes visuelles, comme cette rencontre sur la plage des nones avec les baigneuses en bikini, par exemple. Ou rendant à chacun, bourgeois, ouvrier, mendiant, amoureux ou marchande du marché, sa souveraineté en le saisissant au plus prêt, dans une esthétique nous rappelant celle de Lisette Model (mais connaissait-il cette œuvre ?). Un travail révélant la sensibilité d’un auteur mettant ses audaces formelles au service de l’approche humaniste de son époque. JM Lacabe

L’oeuvre de Forcano est encore à étudier plus profondément. Nous avons l’honneur d’en présenter quatre-vingt tirages, issus de ses reportages en noir et blanc, en deux lieux : au Château d’Eau et à l’institut Cervantes.

Au Château d’Eau, nous avons choisi pour cet accrochage de ne pas rassembler les images par thèmes ou époques, mais au contraire en ne cherchant pas à séquencer ce travail, nous souhaitons mettre en avant la singularité créative d’un auteur. Les cadres et les passe-partout noirs sont le souhait de Forcano lui-même, fidèle à l’esthétique des années soixante.

La vida atrapada al vol, 1960-72, séquence #2
à l’Instituto Cervantes – 31 rue des Chalets ( M° B Jeanne d’Arc)
du 19 septembre au 27 octobre 2017
L’oeuvre d’Eugeni Forcano est conservée à la Casa Museu Lluís Domench i Montaner à Canet de Mar (Catalogne) qui nous a apporté son concours. L’exposition est présentée conjointement avec l’Instituto Cervantes de Toulouse dans le cadre du festival Cinespaña, avec l’aide de l’Ambassade d’Espagne à Paris.