Voyez ce bon fakir moqueur pousser un wagon en jouant du xylophone*

Beth Yarnelle Edwards

23 septembre au 23 octobre 2016
Expositions ouvertes du mercredi au dimanche de 12h à 20h

En parallèle du festival du Printemps de Septembre qui occupera la galerie principale, le Château d’Eau présente une sélection d’œuvres de sa collection permanente.
Voyez ce bon fakir moqueur pousser un wagon en jouant du xylophone, ou comment découvrir la photographie contemporaine sur l’idée de l’abécédaire. Ludique et pédagogique, l’exposition présentera quelques unes des dernières acquisitions de la collection du Château d’Eau. Une exposition à voir pour petits et grands, d’autant plus que dans le cadre du Printemps de Septembre, l’entrée est libre!

* Il s’agit d’un pangramme, une phrase utilisant toutes les lettres de l’alphabet.

Journées Portes Ouvertes au Centre de documentation
Entrée libre – 13h00 à 18h00 du mercredi au samedi

Autour de l’exposition

Durant le Printemps de septembre Le Centre de documentation propose des portes ouvertes. Son accès est gratuit et permet aux visiteurs et aux lecteurs de découvrir la richesse de ses collections au travers de quelques grands axes.
Il s’agit par des expositions sur table de présenter le travail réalisé par des éditeurs indépendants (Contrejour et Filigranes) et de mettre en consultation quelques grands livres de l’Histoire de la photographie de notre fonds ancien.

.Petite histoire des Editions Contrejour
De 1975 à 1995, en deux décennies, les éditions Contrejour fondées par Claude Nori marquèrent la photographie française et européenne en contribuant à faire émerger une nouvelle génération de photographes, à redonner une place privilégiée aux maîtres oubliés et à ouvrir enfin une réflexion critique sur la photographie conçue à la fois comme une certaine philosophie et un art ouvert aux autres moyens d’expressions.
> Présentation du mercredi 28 septembre au samedi 1er octobre

.Petite histoire des Editions Filigranes

Patrick Le Bescont était photographe autodidacte avant de se lancer dans l’aventure éditoriale et de fonder Filigranes en 1988, démarche issue de sa volonté de publier ses propres photos. Aujourd’hui, les éditions publient entre quinze et dix-huit titres par an, une dizaine de collections, et de nombreux ouvrages issus de collaborations avec des galeries et centres artistiques tels que les galeries Les Filles du Calvaire, Camera Obscura, Polaris, le Centre des arts d’Enghien les Bains, le Lieu unique ou encore l’Abbaye aux Dames.
> Présentation du mercredi 5 octobre au samedi 15 octobre

. Le fonds ancien de la bibliothèque
Dès la création de la bibliothèque en 1982, Jean Dieuzaide a voulu créer un fonds ancien par l’acquisition de livres rares et précieux sur la photographie du XIXème et du début du XXème siècle (environ 500 ouvrages)
> Présentation du mercredi 12 octobre au samedi 22 octobre

→ Télécharger la feuille de salle de l’exposition