Dossier pédagogique #48 – Max Armengaud

DP

Max Armengaud mène depuis 1986 un travail de portrait d’institutions.

Photographiant à égale distance les personnes constituant et faisant vivre l’institution envisagée, sans distinction de rang et de poste, du technicien de surface à la personne occupant la plus haute fonction, il constitue patiemment un ensemble porteur de valeurs à la fois documentaires, politiques, et éminemment artistiques. Ainsi durant toutes ces années, il a réalisé notamment le portrait de la Cité du Vatican, du Palais de l’Élysée, de l’Assemblée nationale, des Arènes de Madrid ou du Rugby club toulonnais.

Au sommaire :
→ Approches du Portrait : le photographe et son modèle
La distance au modèle
Le point de vue
Le lieu de la prise de vue
Le cadrage
Portraits pris sur le vif / portraits posés
L’expression du visage
→ Le rapport du modèle avec son environnement
Certains photographes font des portraits psychologiques : ils s’intéressent d’avantage à la personnalité, au caractère de la personne. D’autres comme M.A. réalisent des portraits sociologiques et ils représentent une personne en fonction de son métier, de son lieu de vie. Il fait aussi le portrait des grandes institutions en nous donnant à voir le cadre (architecture, décor, ameublement) dans lequel travaille la personne photographiée.
→ Jeux d’identification

Téléchargez le dossier pédagogique de l’exposition Max Armengaud
Plus d’informations sur l’exposition Max Armengaud