Dossier pédagogique #41 – Being Beauteous

Les quatre artistes Anne-Lise Broyer, Nicolas Comment, Amaury da Cunha, Marie Maurel de Maillé, de cette exposition ont choisi de n’en former qu’un seul en rassemblant leur vision personnelle et leurs différents travaux pour réaliser une seule et même proposition.

Being Beauteous
Being Beauteous

→ Dossier pédagogique Being Beauteous

Leurs œuvres photographiques sont alors présentées de concert sans respecter le classement des séries et en favorisant les combinaisons narratives et visuelles. Le dialogue entre les œuvres de chacun permet d’en faire rejouer la forme. Les images constituent le point de rencontre entre ces artistes qui invitent les spectateurs à découvrir la photographie à la croisée des disciplines qui nourrissent leur pratique : la littérature, la musique, la vidéo et le dessin. Le fil conducteur entre toutes ces œuvres est le regard que les artistes stimulent pour nous pousser à prêter attention au monde qui nous entoure. Leur objectif est de recréer une connexion et un échange avec les éléments du monde qui souffrent d’indifférence. Leur rapport aux images est poétique, sensible et mystérieux. L’édition qui occupe une part privilégiée dans leur démarche est mis en avant dans cette exposition qui lui consacre un espace propre où le spectateur devient aussi lecteur et auditeur.

L’écriture photographique
→ L’angle de prise de vue. Les artistes de l’exposition capturent le réel pour le traduire dans une dimension poétique. Plusieurs points de vue s’offrent à eux comme par exemple : la prise frontale où le sujet est de face, celle en « plongée » lorsque le photographe se trouve au-dessus du sujet ou encore en « contre-plongée c’est-à-dire au dessous du sujet.
→ La composition : Composer c’est assembler les différents éléments du réel (personnages, formes objets) dans le cadre de l’image. Les photographes choisissent de placer leurs sujets selon différents plans (premier, second arrière-plan) et en surface les éléments se trouvent centrés ou décentrés.
→ Le flou : Une image floue n’est pas toujours une photo ratée. Elle peut répondre à la volonté du photographe d’introduire une dimension poétique ou de donner plus de force à tel ou tel plan de l’image.
→ Couleurs. La couleur est aussi très importante dans le travail des quatre artistes. Certaines images sont en noir et blanc ce qui confère à l’image une dimension poétique…

Littérature et photographie
L’exposition est empreinte de l’atmosphère poétique des écrits d’Arthur Rimbaud (1854-1891) et se fait l’écho de son
poème « Being Beauteous », publié en 1886 dans le recueil Les Illuminations. Ce poète refuse le monde tel qu’il est et
cherche à y échapper avec force. Dans sa vie quotidienne comme dans ses mots il exprime la rage et le courage d’être
libre. Pour lui, la poésie permet de changer la vie, de comprendre le monde et d’agir sur le réel. Ses écrits oscillent
entre la réalité et ses états d’âme. Il use des mots de manière à formuler un nouveau langage qui fait appel à tous les
sens.