Coups de ♥ Éditeurs #1

Les Éditions de l’Oeil
Passeurs d’images, d’idées, d’arts et d’artistes contemporains, les ditions de l’oeil, curieuses de toutes les formes d’art et toutes les cultures, proposent des livres sur des artistes contemporains du monde entier.

Carnets de la création
oeil

Photograh(i)es est une collection de livres-DVD consacrés à la photographie contemporaine : portraits filmés de grands photographes accompagnés de livrets contenant textes et photographies. Cette nouvelle collection est une coédition de P.O.M film et des Editions de l’œil réalisée avec le concours du Centre National de la Cinématographie.
A ce jour 6 titres figurent au catalogue :

    Claude Nori : Un flirt photographique : un film de Franck Landron ; texte de Paul-Louis Roubert
    IDDU : L’atelier de Jean-Michel Fauquet : un film d’Henry Colomer ; texte Etienne Hatt
    A Propos d’Anders Petersen : Film et photographies JH Engstrom ; texte Paul Ardenne
    Sabine Weiss : une vie de photographe : un film de Franck Landron ; texte de Jean-Marc Le Scouarnec
    Philippe Bordas : un photographe à poings nus : un film de Franck Landron ; texte Roger Pierre Turine
    Malick Sidibé : le partage : film de Thomas Glaser ; texte Gaël Teicher

Site des Éditions de l’Oeil

Les éditions Contrejour
Éditeur de Photographes depuis 1975
De 1975 à 1995, en deux décennies, Contrejour marqua la photographie Française et européenne en contribuant à faire émerger une nouvelle génération de photographes, à redonner une place privilégiée aux maîtres oubliés et à ouvrir enfin une réflexion critique sur la photographie conçue à la fois comme une certaine philosophie et un art ouvert aux autres moyens d’expression.
Claude Nori en cette année 2012 à la bonne idée de relancer sa maison d’édition avec
deux titres que nous vous recommandons.


Passé imparfait / Ralph Gibson ; textes de Ralph Gibson et Gilles Mora . – Biarritz : Contrejour, 2012. – 109 ; 32.5 cm .
Cet ensemble de photographies prises par Ralph Gibson entre 1960 et 1970 pose la question toujours intéressante des années d’apprentissage, de formation du regard qui précèdent la maturité artistique et demeurent une source d’inspiration créatrice. Le style de ces premières photographies de ce grand photographe américain contiennent déjà les grandes séries d’images qui feront le succès de sa célèbre trilogie : The Somnanbulist , Days at sea, Déjà vu.

Jean Dieuzaide : la Photographie d’abord / Jean Marc Le Scouarnec . – Biarritz : Contrejour, 2012. – 271 p. ; 24 cm. . – ( Contrejour biographies).
Claude Nori a demandé à Jean Marc Le Scouarnec, par ailleurs journaliste à la Dépêche, d’inaugurer avec Jean Dieuzaide cette première biographie qui devrait être suivie d’autres sur les grands photographes de notre temps. Témoignages et lettres inédites révèlent le photographe dans son travail et dans son intimité ; éclairent une œuvre immense et pourtant pas assez connue. Disparu en 2003, il laisse derrière lui, un peu plus d’un million de clichés après avoir été le premier photographe à obtenir à la fois le prix Niépce et le prix Nadar .

Site des Éditions Contrejour