Dossier pédagogique #31 – Géraldine Lay

L’oeuvre de cette photographe est le résultat d’une pratique presque quotidienne. Munie d’un petit appareil léger et compact qu’elle emporte partout et garde sur elle en permanence, elle est à la recherche de « petits évènements ». Dans son quotidien, dans ses déplacements, lors de voyages, elle guète des petits faits, des gens, des lieux qui décideront de la photographie.

Des conditions de lumières particulières, des scènes souvent anodines lui donnent envie de déclencher. Elle photographie au hasard de ces rencontres, sans préméditation, sans mise en scène. Dans sa série « Les failles ordinaires » Géraldine Lay s’est régulièrement rendue dans les pays du Nord de l’Europe : Finlande, Suède, Norvège, Ecosse, Danemark ainsi qu’à Paris et à Beauvais. Cette série est un mélange de portraits, d’objets trouvés et de paysages. Elle photographie les passants comme s’ils étaient les acteurs d’une scène, les lieux comme s’ils étaient des décors de cinéma.
Sa photographie parle aussi de l’histoire propre de la rencontre entre l’artiste et la ville, du moment où se révèle l’étrangeté d’un lieu quand on le découvre.

Au sommaire :
L’état de voyage…
La ville comme décor…
Des personnages de fiction…
Des objets insolites…
Peinture et photographie

→ Télécharger le dossier pédagogique Géraldine Lay
→ Aller à la page de l’exposition