Dossier pédagogique #27 – Aglaé Bory

L’approche photographique de cette jeune photographe française se situe entre documentaire et fiction, autour de la figure humaine, du portrait et de l’autoportrait..
Partant du quotidien avec sa petite fille, elle trace à travers ses images des espaces fictionnels où le temps devient l’élément central de la série : les jours passent, leur effet est presque imperceptible, l’image toujours au présent.

Ce sont des photographies mises en scène , des autoportraits, affirmés par la mise en évidence du déclencheur à distance qui indique le moment de la prise de vue, l’instant décidé.
De ces petites choses quotidiennes, intimes, anodines, qui répétées chaque jour, font les paysages, les tableaux d’une vie, semble se dégager une valeur universelle.
Mais en même temps , et c’est tout l’art d’Aglae Bory, avec cette représentation du bonheur un peu triste d’une jeune mère célibataire, elle prend le contre-pied des images stéréotypées que l’histoire de l’art, nos albums de famille ou la publicité nous donne de cette relation si photogénique et tellement idéalisée…

Au sommaire :
Les modes de réalisation d’un autoportrait
Entre réalité et fiction
Sphère de l’intime / Espace public
Le Thème de la mère à l’enfant

→ Télécharger le dossier pédagogique Aglaé Bory
→ Aller à la page de l’exposition