Olivia Gay

27 avril au 5 juin 2011
Mirabilia
og1-181b7-61713

Exposition organisée avec le soutien : la Caisse des Dépôts
En collaboration avec : le Centre culturel Henri Desbals

Olivia Gay photographie très spontanément, sans freiner ses envies, ses désirs d’images, avec des gestes naturels et un regard authentique. Articulé en séries, l’ensemble de son travail s’attache plus précisément à la posture et à la gestuelle des femmes dans leur environnement social ou professionnel. Elle ne cherche pas à faire une photographie pour « rapporter » des informations qui permettent d’analyser ou de faire un diagnostic sur l’état du monde moderne, telle une photographie journalistique, mais davantage à construire un univers autour de la représentation de ses contemporaines dans ce monde moderne, mais avec plus de poésie. Trouvant ses premières inspirations dans la peinture italienne et la peinture religieuse, sa photographie s’est aussi nourrie de l’apport d’artistes américains comme De Kooning ou Pollock. Ainsi avec une importante attention à la lumière et à la couleur elles composent un portrait de la femme dans la société d’aujourd’hui.
Le Château d’Eau a invité Olivia Gay pour une résidence d’artiste dans les quartiers du Mirail en 2010. Accueillie dans différentes structures et associations, elle a rencontré des femmes qui ont accepté de poser pour elle. Mères de famille, étudiantes, employées d’établissements sociaux … lui firent don de la manière qu’elles apparaissent au quotidien dans l’espace public. C’est pourquoi si chacune de ces images reflètent la singularité du modèle, avec ses traits de visage, sa façon de se tenir face à l’objectif, sa manière de se vêtir, ?elles esquissent la figure d’un quartier populaire de notre époque, une fois mises ensembles. Enfin, Olivia a joué de l’étymologie du nom du quartier, Mirail venant de « Mirabilia », mot latin qui veut dire merveilleux, admirable, une sorte d’hommage à ces « madones » du quotidien.

En écho à cette exposition quatre autres séries portant sur les femmes au travail sont présentées au Centre Cuturel Henri Delbals. C’est ainsi la première fois que ces ensembles : Les ouvrières de l’Aigle, les dentelières de Calais et d’Alencon, les Malmaisons, sont réunis dans une même exposition.

Ce projet est réalisé grâce au partenariat de la Direction Régionale de la Caisse des Dépôts et avec la collaboration du Centre Culturel Henri Desbals de Toulouse.
Avec la participation de l’Equipe de Prévention Spécialisée Territorialisée de Bagatelle – Conseil Général de la Haute-Garonne, Direction politique de la Ville Jeunesse Habitat.
Mirabilia, le dernier ensemble sur les femmes d’Olivia Gay, est le coup de cœur de la Revue XXI >> http://www.revue21.fr/Mirabilia

Documents à télécharger :
Carton d’invitation Olivia Gay
Dossier pédagogique Olivia Gay
Texte monographie Olivia Gay