Laura Henno

26 janvier au 6 mars 2011
Summer crossing

Le travail de Laura Henno esquisse un espace fictionnel fondé essentiellement sur l’ellipse plutôt que sur des scénarios identifiables. Tout l’enjeu de sa recherche réside sur ce potentiel narratif qui prolonge chaque image en même temps qu’il la suspend dans une tension ténue mais palpable.

Le paysage, dans sa relation à l’individu, est au cœur de la recherche de Laura Henno. Il est le lieu où se tissent des rapports subtils avec la figure. Elle exploite son potentiel évocateur, s’en sert tel un cadre, un espace de projection qui contribue à la dimension fictionnelle de l’image. Laura Henno cherche à établir un équilibre fragile qui peut faire basculer l’image vers quelque chose d’ambiguë, d’intrigant, à la fois poétique et énigmatique. Pour chaque mise en scène, elle tente de créer une atmosphère singulière et captivante qui joue sur plusieurs temporalités au fil des images.

Les jeunes qu’elle photographie ne sont pas des comédiens. Elle ne leur demande aucun jeu de rôle, aucune interprétation. Ils apparaissent juste comme les personnages d’une fiction qu’il reste à construire. Elle cherche à établir un contexte qui les amènera à bâtir dans l’image même, leur relation à l’environnement. Lors de la prise de vue, elle joue sur leur hypersensibilité, sur cette prise de contact avec un lieu qui leur est inconnu. Elle s’appuie à la fois sur une forme de proximité et une mise à distance qui prolonge leur doute et les projette dans cet entre-deux sur lequel repose l’image.

C’est cet instant fugace qu’elle cherche à capter chez les personnes qu’elle photographie et qui rend possible ce basculement vers la fiction.

La lumière naturelle enveloppe les modèles joue du clair obscur et du contre jour, effleure le vêtement, puisant parfois dans le champ pictural. Les photographies de Laura Henno rappellent la peinture ou le cinéma, tant les jeux de cadrage et de clair obscure sont pensés avec minutie.

Exposition réalisée en synergie avec le centre Image/Imatge – Orthez, Le CPIF – Pontault-Combault, l’Artothèque de Vitré, l’Artothèque de la Roche sur Yon, le CRP du Nord Pas de Calais, le Pavillon Vendôme – Clichy, la Galerie Les Filles du calvaire – Paris, la galerie Le Lieu, Lorient.
Laura Henno est représentée par la Galerie Les Filles du Calvaire – Paris

Documents à télécharger :
Dossier de presse
Feuille de salle
Fiche pédagogique