Laurent Septier

24 mars – 9 mai 2010
Les objets du monde

La pratique artistique de Laurent Septier se développe sous diverses formes, dessins à l’encre de chine, collages, détournements de maquettes ferroviaires, collection d’objets dérisoires, autoportraits quotidiens au polaroïd. Cet apparent éparpillement tout en légèreté, clins d’oeil, autodérision, coq-à-l’âne, rebonds et jeux de sens, trouve son point nodal dans un intérêt particulier aux choses modestes et ses racines dans la pratique de la photographie. Une photographie débutée à la fin des années 70, tout à la fois carnet de voyage, journal intime ou manifeste nous parlant de l’auteur, du monde, de son rapport au monde dans un télescopage qui allie respect des traditions (tirages argentiques noir et blanc) et posture iconoclaste. S’adossant ainsi à la photographie et se nourrissant de ses valeurs indicielles (la question du document) comme de sa technologie récente, principalement tournée vers les choses modestes, l’oeuvre de Septier – sculptures, images, collections- est essentiellement auto-biographique.

Cette exposition présente les deux ensembles majeurs de l’oeuvre de Laurent Septier :
«Des objets du monde» réalisé en Chine sur une période de vingt ans -entre 1986 et 2006-, pour lequel il a tourné son appareil vers l’extérieur, alors qu’il l’a tourné vers lui-même pour Autoportraits quotidiens au Polaroïd

Laurent Septier sur Documentsdartistes.org

Documents à télécharger :
Carton d’invitation
Feuille de salle