Mohamed Bourouissa

12 mars au 27 avril 2008
«Périphérique»

Le Château d’Eau présente le travail photographique du jeune artiste français Mohamed Bourouissa, repéré par Jean-Marc Lacabe (directeur du Château d’Eau) puis révélé ensuite lors du Festival Voies Off – Arles en 2007.
Dans la série «Périphérique, Paris 2007» présentée du 12 mars au 27 avril 2008, il démonte les clichés liés à la banlieue.
« Si je pars d’une base sociale, mon travail est pourtant d’ordre plastique fonctionnant sur une géométrie émotionnelle. C’est un placement et une organisation de la tension dans l’espace qui est mise en avant. Elle met en scène la banlieue en tant qu’objet conceptuel, artistique dans des situations qui d’ordinaire seraient du ressort du photo-journalisme. En démontant les clichés de ce sujet, je traite de la problématique du rapport de force et pose la question de la mécanique du pouvoir ». MB
Selon lui, une image est une idée. Dans la lignée d’un Jeff Wall, ces images donnant l’impression d’avoir été prises sur le vif sont le résultat de mises en scène cinématographiques s’appuyant au préalable sur des croquis précis dessinés par lui.
A cela, viendront s’ajouter les quelques « tableaux » photographiques réalisés avec les habitants du quartier du Mirail lors de sa résidence à Toulouse à l’automne dernier.

On ne peut que souligner la beauté plastique de ces images qui s’envisagent comme la peinture d’allégories contemporaines ou de mythes urbains.

Cette exposition reçoit le soutien de la caisse des dépôts et consignations

→ Site web Mohamed Bourouissa

Couv Momo