David Hiscock

Jeune photographe britannique, David Hiscock fait partie des précurseurs de la photographie plasticienne des années 80. Il appartient à cette tradition d’artistes qui n’ont aucun a priori quant à ;a mixité des genres. Originellement peintre et sculpteur, ii utilise la photo-graphie carme support qu’il retouche, agrandit démesurément, découpe, superpose et y applique ses propres couleurs, vernis, encres etc…Ces images-objets sont le plus souvent présentées dans de somptueux cadres, emboîtées ou appliquées sur d’anciennes portes ou des fragments de pianos. Par ce jeu de métamorphoses, David Hiscock crée une œuvre unique et étonnante. Ce travail autobiographique témoigne des inquiétudes de l’auteur face à l’évolution physique et psychologique de l’homme. Il révèle un univers où se bousculent rêves érotiques et corps fragmentés pour traduire la férocité de l’instinct sexuel et la cruauté de la vie.il explore les possibilités métaphoriques de la nature morte. L’œuvre éclectique de David Hiscock nous entraine dans un monde imaginaire et visionnaire dans lequel passé, présent et futur s’entrecroisent lançant un défi à l’expérience de la perception. Né en 1956, en Angleterre, David Hiscock a étudié au Royal College of Art. Lauréat de plusieurs Grands Prix de la Photographie, il a travaillé pour Vogue, Zoom, Creative Camera. Son travail a été exposé aux États-Unis et au japon.