Jean-Jacques Achache, mettre en scène l’imaginaire

Jean-Jacques Achache [1953-2011] est né à Oran, puis il fait des études de lettres et philosophie à Paris et en parallèle la danse au Conservatoire de Toulouse.

Autodidacte en photographie, il travaille à partir de 1970 pour le journal Libération dans les années 70. Il créé en 1971 le « théâtre ballet » à Toulouse avec Serge de Krame. Il est aussi enseignant à l’ETPA de Toulouse à partir de 1977. En 2006, il est le créateur du Musée des Automates avec Martine Morand à Limoux.
Jean-Jacques Achache a été exposé au Château d’Eau en 1978.

« Les images d’Achache cherchent, elles, à matérialiser un rêve ou à effacer un cauchemar qu’il voudrait exorciser à son insu ? Si les références de J.-J. Achache ne sont plus le quotidien, elles sont la musique elles sont Guillaume Apollinaire, elles sont Mai 1968, elles sont la couleur, elles sont le théâtre, elles sont Antonin Artaud, elles sont la danse… etc., même s’il s’en défend pour «instinctivement» Une discrète sensualité nimbe les images, seule l’apparence en est figée; mais dans l’imaginaire des décors, tout bouge, sort du cadre, fait un clin d’œil, vient en avant, rythme une musique sérielle. » Jean Dieuzaide, 1978

En savoir plus :
http://www.lemuseedesautomates.com/

Jean-Jacques Achache